• SCHAUKELPERD, di bekannt Band aus Lotréngen, huet fir Iwwerraschung gesuergt. Am Juli sinn si zu 5 Leit zu Saarlouis opgetrueden.

    Ëm di historesch ATAMANIUK-Gebridder ( Hervé & Dida ) stungen de Roland HELM, Kultmënsch an Aktivist vun der saarbrécker Rockzeen, an och, Iwweraschung, ee Bassist an een Trommer ! Een neie Wee fir zoukënfteg Folkrock Schauklereien?.... D' Stëmmung zu Saarlouis war op alle Fäll ganz flott.

    Surprise musicale à Sarrelouis en juillet quand le groupe francique SCHAUKELPERD se présentait au nombreux public en quintette atypique ! Autour des historiques frangins ATAMANIUK s'activait le guitariste-chanteur Roland Helm, figure emblématique du rock à Sarrebrück ainsi.... qu'un bassiste et un batteur. Un tournant folkrock tout à fait bienvenu chez le cheval à bascule au vu de l'ambiance créée à Sarrelouis. On attend leurs prochaines cavalcades folkrock.

    SCHAUKELPERD : nouvelle cavalcade !

    SCHAUKELPERD


    1 commentaire
  • Un vidéo-clip en luxembourgeois pour souhaiter la bienvenue aux réfugiés

    De berühmte lëtzebuerger Sänger Serge TONNAR huet e flotte Video-Clip erausginn. Säi Lidd op lëtzebuergesch, op franséisesch ass ënnertitelt, ass geduecht  fir de Flüchtléngen an den Asylbewerber "wëllkomm" ze soen. BRAVO !

    Le chanteur Serge TONNAR, très populaire au Luxembourg, vient de réaliser un nouveau clip vidéo. Sa chanson en francique luxembourgeois, sous-titrée en français, est destinée à souhaiter la bienvenue aux refugiés et demandeurs d'asile. BRAVO !

    Ci-dessous le lien pour visionner la vidéo :

    Video-Clip vum Serge TONNAR

     


    votre commentaire
  • De lëtzebuergesche Schrëftsteller, Komponist an Iwwersetzer Jean-Michel TREINEN ass e Samschdeg 2. Januar 2016 am Alter vun 61 Joer gestuerwen.

    Hie war nämlech bekannt fir seng berümt « Mäcbess » Iwwersetzung vum William Shakespeare (Verlag Op der Lay) a fir d' Artikelen déi hie fir d' satiresch Wochenzäitung « den neie Feierkrop » geschriwwen huet.

    Fir méi iwwer säi Wierk ze wëssen, liest den Artikel op dem Lëtzebuergesche Wikipedia :

    https://lb.wikipedia.org/wiki/Jean-Michel_Treinen

     

    Disparition de Jean-Michel TREINEN

    L'écrivain, compositeur et traducteur luxembourgeois Jean-Michel TREINEN est décédé le samedi 2 janier 2016 à l'âge de 61 ans.

    Il était connu notamment pour sa fameuse traduction de « Macbeth » (parue aux éditions "Op der Lay") et ses articles pour l'hebdomadaire satirique luxembourgeois « den neie Feierkrop ».

    Pour + d'informations sur son oeuvre, consultez l'article le concernant sur le wikipedia en langue luxembourgeoise :

    https://lb.wikipedia.org/wiki/Jean-Michel_Treinen


    votre commentaire
  •  

    Dem Yoda seng Wënsch - les voeux de Yoda

     

    Op dem Fratzbuch vum Hervé Atamaniuk  gesinn....

    Vu sur la page Facebook d' Hervé Atamaniuk....


    votre commentaire
  •  

    "De Jas"! Eng éisleker Legend

    déi éischt lëtzebuergesch graphesch Novel, inspiréiert

    vun enger Geschicht aus dem "Sagenschatz des Luxemburger Landes"

    vum Nicolas Gredt, ass grad erauskomm. 

    Dir kënnt d'Buch an de lëtzebuerger Bicherbutteker  kafen oder et iwwert de Site 

    www.insitu-creation-edition.com   bestellen.

    Iddi a Szenario: Jean-Louis Schlesser
    Adaptatioun an Zeechnungen: Marc Angel
    Format 21 X 28 cm, 120 Säiten
    Sproochen: Franséisch/Lëtzebuergesch (2 Versiounen)

    Präis 16 €
    ISBN 978-99959-716-9-4 (franséisch)
    ISBN 978-99959-716-8-7 (lëtzebuergesch)

    Il était la terreur qui frappe là où on ne l’attend pas. Il était méchant, féroce et farceur.

    Grands et petits, maîtres et serviteurs, curés et notables, tous avaient peur de lui.
    Voici l’histoire de celui qu’on appelait …

     

    "Le Yas"! Une légende des Ardennes luxembourgeoises

    vient de paraître.
    Il s'agit du premier "roman graphique" édité au Luxembourg.

    La version française a été pré-publiée dans l'hebdomadaire "Le Jeudi" entre 2013 et 2015.

    Vous trouverez l'ouvrage en librairie au Luxembourg, mais vous pouvez également le commander

    via le site www.insitu-creation-edition.com

    Idée et scénario : Jean-Louis Schlesser
    Adaptation et dessins : Marc Angel
    Format 21 X 28 cm, 120 pages
    Langues : Français/Luxembourgeois (2 versions)
    Prix 16 €

    ISBN 978-99959-716-9-4 (français)
    ISBN 978-99959-716-8-7 (luxembourgeois)

     

     

     


    votre commentaire
  • Grumbeerefescht

    « La fête de la pomme de terre - Grumbeerefescht » gib’s in Woelfling-les-Sarreguemines (10 Mn von Saargeminn) im September. Wie viele Dorffeschde in unserie Gejend kann ma allerhand gudde Sache esse die von de Liet im Dorf prepariert gin.

    Krumbeere (Kartoffel uf Hochdeitsch) isch äns von de am mengschde preparierte Speise in unserie Gejend. Es gibt viele Rezepte, awa ach Lieder unn Sprich iwa de Krumbeere.

    Das Bild isch vom Roland Helm gemacht word. Er fotografiert regelmässig „Plattpicks“, Plakate, Sprich, die in unser Region in Platt geschriew sin.

    Unserie Idee is ne Foto Ustellung se mache um zu seihe dass die Sprooch –ach in sin Schriewform- viel meh erscheint als ma denkt …

    e Bréif vum  H. A.

     

    « Grumbeerefescht » : à Woefling en Moselle, près de Sarreguemines, voilà une fête populaire qui n'a pas peur d'afficher son nom en francique !

    Photo : Roland Helm. Fête de la pomme de terre à WOEFLING (Moselle)

     

     

     


    votre commentaire
  •  Le chant du pain - ‘S Lied vum Brod

    Ronald Euler ★ Nicolas Jourdan

     

    Le chant du pain - ‘S Lied vum Brod

    Lecture poétique bilingue

    Vendredi 15 mai : 20h30

    Médiathèque – 57200 Sarreguemines

    • entrée libre et gratuite

    • organisé dans le cadre du centième anniversaire du génocide arménien

              et de la mort du poète Daniel Varoujan

     

    Zweesproocheg poétesch Liesung.

    Freideg de 15. Mee : 20Auer30

    Médiathèque – F-57200 Sarreguemines-Saargeminn (Lotréngen)

    • gratis

    • organiséiert am Kader vun den 100 Joer arménesche Völkermord

              a vum Doud vum Dichter Daniel Varoujan

     

     

    En1915, les premières victimes du génocide arménien furent les intellectuels, dont plusieurs poètes. Parmi eux, Daniel Varoujan, qui d’emblée, s’affirme comme le meilleur représentant de la jeune poésie de l’Arménie combattante : « Le peuple arménien pleurait et murmurait en moi, et mes chants sortaient sous un ciel lointain, mais liés seulement à l’homme et à la terre du pays, par le fil de la nostalgie. »

    « Le chant du pain » est sa dernière œuvre, inachevée. Alors qu’il travaille, Varoujan ne se doute pas que son nom figure sur une liste noire. Dans la nuit du 24 avril 1915, on vient le chercher…

    Lucien Schmitthaüsler, dont la traduction sera lue par Ronald Euler, a restitué avec une ferveur et une fidélité remarquables la richesse métaphorique des poèmes de Daniel Varoujan, ainsi que son indéfectible attachement à ce terroir martyr qu’est l’Arménie, prouvant, si besoin était, l’extraordinaire souplesse et la force du francique rhénan.

     

    Am Joer 1915 waren d' Intellektuellen, ënner deenen Dichteren, di éischt Affer vum arménesche Völkermord. Zu deene gehéiert den Daniel Varoujan, Spëtzevertrieder vun der jonker arménesch Kampfdichtung :

    «  Den arménesche Vollek huet a mir gekrasch a gepëspert, a meng Lidder sinn aus engem weitwechen Himmel rauskomm, nëmme mam Fuedem vun der Sehnsucht um Mënsch an um Buedem vum Land ugebonn. »

    «  'S Lied vum Brod » ass säi lescht Wierk, déi hie net zum Enn krut. Als Aarbechter wees hien net, datt säin Numm op enger schwaarzer Lëscht steet. An der Nuecht vum 24. Abrëll 1915 gëtt hie gefaangen.

    De  lotrénger Dichter Lucien Schmitthaüsler, vun deem d'Iwwersëtzung vum Ronald Euler gelies gëtt, huet mat Leidenschaft an Trei d' metaphoresch Räichheet vun de Gedichter vum Daniel Varoujan groussarteg duergestallt, souwéi säin éiwegen Unhaang um Martyrbuedem Arménien. Domat beweist hien och d'wonnerbar Flénkheet an d'Kraaft vun der fränkech Sprooch.

     



     


    votre commentaire
  •  

    TotalTheaterTreffen : l'esbrouffe linguistique !

             En novembre avait lieu le TotalTheaterTreffen (TTT), premier festival théâtral

             de la Grande Région. Le NEST de Thionville annoncait pour l'occasion  :

     

     

    « Chaque jour, des milliers de personnes traversent les frontières pour le travail, le plein d’essence ou les courses. Mais est-ce la seule chose qui nous unit ?

    Partageons-nous également un imaginaire, une même curiosité artistique ?

    C’est le pari que nous lançons : plus de deux semaines de programmation bilingue avec des troupes venues de Rhénanie-Palatinat, de Sarre, de Lorraine, de Wallonie et du Luxembourg. »

    Super, un festival de la GRANDE REGION avec quatre pays mais seulement deux langues !
    Rien de neuf sous le piètre soleil thionvillois, où l'on continue d'ignorer superbement
    le luxembourgeois, pourtant langue historique de Thionville et seule langue nationale transfrontalière de ladite GRANDE REGION. Quand on sait que ce festival est largement subventionné par des fonds européens, on peut se poser des questions sur les beaux discours des mêmes instances européennes sur le nécessaire plurilinguisme au sein de l'Europe.

    Flott, e Festival vun der Groussregioun mat véier Länner awer nëmmen zwee Sproochen!
    Näischt neies ënner der bleecher diddenuewer Sonn, wou wäider d'lëtzebuerger Sprooch ëmmer vergiess gëtt, obwuel si d'historesch Sprooch vun der Stad Diddenuewen ass, an och di eenzeg iwwergrenz Nationalsprooch vun der sougenannter Groussregioun.


    Prima, ein Festival der GROSSREGION mit vier Ländern aber  nur zwei Sprachen!
    Nichts neues unter der schwacher diedenhofer Sonne, wo weiterhin die luxemburger Sprache immer vergessen wird, obwohl sie die historische Sprache der Stadt Diedenhofen ist, und auch die einzige grenzüberschreitende Nationalsprache von der sogenannte GROSSREGION.

     


    votre commentaire
  •  

     Musek en langue luxembourgeoise: l'événement!

    C'est sous l' appellation "Lëtzebuerger Spezialitéiten" que la programmation estivale du Parc Le'h de Diddeléng/Dudelange (à la frontière franco-luxembourgeoise) donnera sous peu à découvrir le meilleur de la musique actuelle en langue luxembourgeoise.

    Se succèderont sur la magnifique scène en plein air le groupe SERGE TONNAR & LEGOTRIP (qui casse la baraque en ce moment au Lëtz et dont les superbes prestations en formule acoustique sont très courrues) ainsi que le combo hip-hop DE LÄB (impressionant sur scène, nous les avons vus à la Rockhal où plus d'un millier de personnes était venu pour la sortie de leur récent album). Il s'agit vraiment des deux groupes luxembourgeois à découvrir sur scène en ce moment. L'idée de faire d'une pierre deux coups lors d'une belle soirée d'été ne peut que réjouir!

    Wann der di 2 Gruppe wëllt entdecken, verpasst dës Geleegenheet net!

    L'événement a lieu le vendredi 11 juillet à 20h au Parc Le'h de Dudelange (Lëtzebuerg)

    Entrée: 20,€ en prévente & 25,€ caisse du soir.

    Pour réserver:

    http://www.opderschmelz.lu/agenda/1100_744

    Pour découvrir ces deux groupes:

    http://www.legotrip.lu/legotrip/legotrip.html

    http://delabmusic.bandcamp.com/


    votre commentaire
  •  

     Kleng Bibliothéik op Lëtzebuergesch

    Ca commence minuscule, mais ça peut grandir petit à petit... La bibliothèque municipale de Sierck-les-Bains ("Siirk" en Platt,) - bourg mosellan de moins de 2000 habitants dans le Dräilännereck - vient de doter de quelques livres en luxembourgeois son espace "jeunesse-petite enfance" destiné aux jeunes de moins de 14 ans. Le tout petit rayon est intitulé "kleng Bibliothéik op Lëtzebuergesch". Cette bibliothèque est entièrement gérée par une douzaine de bénévoles de l' ACVS (Association Culturelle du Val Sierckois) qui organise également - entre autres activités - la fameuse soirée musicale annuelle "Musek a Greechen".

    Kontakt:

    6, quai des Ducs de Lorraine
    57480 - Siirk / Sierck-les-Bains
    Tél : 03 82 88 51 74
    E-mail: bibliotheque@siercklesbains.fr
    Site : http://sierck-les-bains.bibli.fr


    1 commentaire
  •  Décès de Walter Liederschmitt.

    Nous apprenons le décès de l'auteur-compositeur-interprète et activiste culturel francique Walter LIEDERSCHMITT, originaire de la région de Tréier / Trèves / Trier.


    votre commentaire
  •  Le spectacle HEXELIED à Sierck le 26 octobre

    On l'a vu en création dans la salle prestigieuse du Casino des Faïenceries lors du festival "Redde Platt 2013". "HEXELIED" est un spectacle magnifique, triste et émouvant.

    http://www.artopie-meisenthal.org/templates/templateArtopie/pages/home.php?action=fichart&id=33

    Représentation ce samedi 26 octobre à 20h30 à la Salle des Fêtes de Sierck-les-Bains. Coorganisation: ACVS et association "Des pierres et des hommes".


    votre commentaire
  •  MANFRED POHLMANN, artiste francique

    40 de scène, dont plus de 30 ans en tant que professionnel: non seulement le chanteur francique Manfred Pohlmann fête en ce début de septembre son jubilé en concert avec de prestigieux invités, mais il présente également son album solo « gguggugg », depuis longtemps attendu par ses fans.

    Artiste au long cours, Manfred Pohlmann réussit le tour de force de partager sa route avec les Alsaciens Roger Siffer et Cookie Dingler ainsi qu'avec les Lorrains de Mannijo. Rien que pour cela, il déclare mériter d'être nominé au Prix Nobel de la Paix !

    Trève de plaisanterie, revenons à son tout nouvel album enregistré et mixé dans le studio de Yannick Monot. Ce dernier prouve son talent aux multiples facettes jusque dans ses brillantes interventions aux guitares qui illuminent l'album. Les complices de Manfred Pohlmann, les virtuoses Dirko Juchem (sax & flûte traversière) et le pianiste Harald Rutar ont prêté main forte à la direction artistique de « gguggugg ». L'album fleuve comporte quinze titres ainsi que trois bonus ! On retiendra parmis ces 18 chansons interprétées en francique ou en allemand le prodigieux « Don Camillo unn Peppone », un exact portrait biface de Manfred Pohlmann, sans oublier le très émouvant « Herzhaus » dont le texte est signé de la regrettée Ursula Klee. La reprise en francique mosellan de la chanson « mein Päädsche » de l' Alsacien René Egles est des plus réussies, de même que celle de l'hymne francique « Mein Sprooch » de Hans-Walter Lorang (dont on annonce déjà le grand concert à l'Hôtel de Ville de Sarreguemines pour le festival francique « Redde Platt » de 2014...).

    Le titre « Jodler », atypique, constitue un incroyable a capella polyphonique interprété par Manfred Pohlmann, l'impressionnante chanteuse bavaroise Regina Lindinger et les quatre membres historiques du groupe francique Schmandelekker.

    Le superbe « Margot leeft », clin d'oeil à l'ami Georges et enregistré en concert au Palais des Congrès de Strasbourg ainsi que le très vitaminé « Saubeest » constituent de superbes cadeaux bonus.

    Il serait trop long ici de citer tous les musicien-ne-s que Manfred Pohlmann a convié-e-s au Paradies-Tonstudio pour cet album très réussi.

    « gguggugg » est sans conteste un portrait musical fidèle de la riche et franche personnalité de Manfred Pohlmann.

    Chapeau bas! Mir gratuléieren!

    L'album « gguggugg » de Manfred Pohlmann 
    (format digipack quadrichromie avec livret de 28 pages)
    est disponible pour 17,€ franco de port
    (chèque à l'ordre de « Association Réseau 3R »)
    à adresser à: MANNIJO
    6, venelle St Christophe
    57480- Sierck-les-Bains
    Pour toute information concernant Manfred Pohlmann:
    http://www.manfred-pohlmann.de/
    MANFRED POHLMANN, artiste francique

    votre commentaire
  •  Bassin houiller lorrain:  un manifeste interculturel contre l'extrême-droite

     

    Du Habsterdick (Stiring-Wendel) à la Cité Mouzaia (Créhange), de Far à la Cité Maroc (Creutzwald), le Bassin Houiller reflète encore le brassage de populations d'origines différentes, embauchées en raison des besoins de main-d'oeuvre dans les mines et arrivées par vagues successives : Allemands, Polonais, Italiens, Ukrainiens, Algériens, Marocains, ...mais aussi "pieds noirs" et chtis.

    Terre d'immigration, le Bassin Houiller est aussi une région frontière. Territoire de passages, de contacts culturels, il s'est constitué une identité que ses habitants revendiquent. On y est français parlant le Platt, français d'origine immigrée; on se dit salut, ädde, ciao, et on y mange pizzas, merguez, polenta et couscous.

    Pour lancer sa "bataille du charbon", la République a fait appel aux travailleurs immigrés. Ils s'installent avec leurs familles et contribuent au dynamisme économique, à la renaissance de la vie sociale et culturelle.

    Les crises sont passées par là: déclin économique, déclin démographique, déclin industriel (charbon, chimie), politiques d'austérité, fermetures d'hôpitaux, d'écoles, défaillances d'entreprises.... Le taux de chômage est l'un des plus forts de Lorraine.
    Il serait plus fort encore si le Luxembourg, l'Allemagne et la Belgique n'ouvraient leurs portes pour accueillir 80000 travailleurs frontaliers tous les jours.

    L'avenir est incertain, il suscite peur et angoisse.
    Certains, aujourd'hui, montrent du doigt nos voisins, nos concitoyens, les Said, les Mario, les Irma et les Nabila, nos camarades de classe, nos collègues de travail, .... Accueillis hier à bras ouverts et qu'il faudrait virer aujourd'hui !

    Parce que solidarité et accueil sont des mots qui signifient quelque chose pour nous, nous appelons à ne donner aucune voix aux candidats du Front National, aux candidats qui véhiculent racisme et xénophobie.

    Parce que l'avenir, il faut le prendre à bras le corps. Le Bassin Houiller n'a pas besoin de coupables; il a besoin d'une ambition, d'une dynamique, d'une volonté républicaine.

    «Se heeschen Angelo, Mohamed a Mario, se frecke lo uewen, d'Maria hannerëm Uewen e Land ouni Zigäiner, ouni Italiener, ouni Marokaner ass kee fräi Land! » * Daniel Laumesfeld (in « Récits, chansons, poèmes franciques » L’Harmattan 2005) (Ils s'appellent Angelo, Mohamed et Mario, ils crèvent là haut, et Maria derrière le fourneau. Un pays sans Gitans, sans Italiens, sans Marocains n'est pas un pays libre !)

    Anastaze-Ruf Muriel metteur en scène et comédienne en lutte, Arti Louis Chanteur – auteur-compositeur, Atamaniuk Hervé DAC ville de sarreguemines, Bauer Edouard musicien , Beckrich Fernand militant syndical et ancien athlète, Bei Uns Dahem association de promotion du francique, Brizzi Alain artiste clown, Castel Coucou galerie d'arts, Caudy Richard militant syndical , CGT interpro Moselle Est, CFDT Moselle Est, Duchscher Hubert militant syndical, Emmaüs Forbach, Federation pour le Lothringa Platt, Fogelgesang Eva musicienne , Federation Syndicale Unitaire moselle (SNUipp, SNES, SNEP,UNATOS, SNASUB,...), GEW Saarland Fédération de l'éducation, afiliée au DGB, Helm Roland Chanteur – auteur-compositeur, Hurstel Jean ancien directeur ACBHL, président de banlieues d'Europe, Les amis de la Sicile association culturelle, Ligue des Droits de l'Homme Moselle , Ligue de l'enseignement Moselle , Maurin René militant associatif et syndical, Meichelbeck Luc militant syndical, Metzger Régis militant associatif et syndical, Metzinger Christian Chanteur-auteur-compositeur, Meyer Vincent Professeur des universités, MRAP Moselle , Nousse Jo Chanteur – auteur-compositeur MANNIJO, Pohlmann manfred Chanteur – auteur-compositeur MANNIJO, Rispail Marielle Co-autrice du « Platt pour les nuls », Schuler Pascal président d'association, Simon Frederic le carreau forbach, union départementale CGT, union départementale CFDT

     


    votre commentaire
  •  L'origine francique de l'épée DURENDAL.

    Les cours d’Histoire de nos écoles relatent les aventures de Roland, le guerrier franc armé de son épée, la Durendal.

    Par contre, les Professeurs des Ecoles n’évoquent jamais le fait que Roland parlait francique, ni la signification de Durendal.

    Voici donc l’origine du nom de l’épée de Roland. Il provient des deux mots franciques:

    "Duren " (=les ronces) et "Dal " (=la vallée).

    " La vallée des ronces ", ça ne vous rappelle rien ?
    Bon sang, mais bien sûr: il s’agit de " Roncevaux " !

     

    Photo: le pas de Roland, près d'Itxassou au pays basque.

    votre commentaire
  •  12ème édition du Musek a Greechen

    Samedi 12 Octobre 2013

     

    à la Salle des Fêtes de Sierck-les-Bains (Moselle) .

    ************************************

    COMPLET ! / AUSVERKAT!

    ************************************

    Chaque année, le second samedi d'octobre, a lieu à Siirk (Sierck-les-Bains, Pays des Trois Frontières/Dräilännereck) une manifestation liant culture francique, interculturalité musicale et intégrant la promotion des produits locaux

    Le "Greechen" , c'est le vin nouveau du Pays des Trois Frontières. Issu des vignobles de Contz ou de Haute-Kontz (les plus septentrionaux de France), il constitue pendant quelques jours seulement une rareté succulente, à déguster avec modération. La 12ème soirée " Musek a Greechen " aura lieu dans l' ambiance conviviale de la Salle des Fêtes de Sierck-les-Bains le samedi 12 octobre 2013 à 20h30. L’édition de cette année sera exceptionnelle puisqu’elle accueillera un duo de virtuoses indiens.

    Au programme:

     

    MAHARAJ (Inde )

     

    La famille Maharaj a depuis plusieurs générations forgé des musiciens exceptionnels dans la ville sacrée Varanasi (aussi appelée Bénarès ou Kashi) aux bords du fleuve Gange en Inde du Nord.

    Anshuman Maharaj a étudié le sarod (luth indien) auprès du maestro Narendra Nath Dhar.

    Accompagné de son frère Vibhas Maharaj, il s'est produit lors des plus importants festivals de musique en Inde. Vibhash Maharaj est fasciné dès son plus jeune âge par le tabla, instrument de percussion digital joué depuis quatre générations dans sa famille. Il enseigne aujourd'hui la musique à l'Université Hindoue de Bénares (BHU).

    Tous deux sont les fils et élèves de Pandit Prakash Maharaj, joueur de tabla et un des membres fondateurs du légendaire „Music Ensemble of Bénares“ qui a sillonné toute l'Europe dans les années 80 avec plus de 700 concerts à son actif.

     

    MANNIJO (Moselle - Rhénanie)

    Le trio joue en seconde partie de soirée sur son terrain favori dans la cité médiévale. Manfred POHLMANN (guitare folk,épinette, chant) , Jo NOUSSE (guitares, chant) et Patrick RIOLLET (claviers, choeurs) vont interpréter leurs chansons « transfrontières » déjà présentées dans de nombreuses régions de France, en Suisse, en Autriche, dans toute l'Allemagne, au Luxembourg et en Belgique. Le groupe entrera en studio fin octobre pour commencer les enregistrements de son 5ème album qui sortira en 2014!

     

    Ce double concert exceptionnel est organisé par l’Association Culturelle du Val Sierckois. De succulentes assiettes (terroir ou végétarienne) seront à disposition du public.

     

     

     

     

    Prix d’entrée: 8,€ Prix assiette: 8,€

     

    Réservations conseillées:
    03 82 83 21 09 ( après
    17h)
    ou 06 52 57 10 12 (après 17h)


    votre commentaire
  •  Louis ARTI

    L'artiste Louis ARTI nous écrit:

    http://louis.arti.pagesperso-orange.fr/

    Moien,

    Mercis pour le blog et bravo pour la présentation. J'ai toujours senti un malaise par rapport au Platt.

    Lorsque je sortais du bassin houiller et que j'évoquais mon appartenance culturelle à cet endroit, on me répondait toujours d'une "manière diplomatique" même en Lorraine…

    D'autres, contaminés par l'éducation française, me reprochaient d'avoir vécu dans une partie de la France où on parlait le bosch (j'ai jamais su si c'était le Bosch d'une bougie de moteur ou d'une mine de la guerre…).

    Oui, il faut que les Lorrains eux-même se rendent compte de la bêtise dans laquelle les Savary et consorts les ont mis.

    D'ailleurs je pose toujours la question à "des gens cultivés" concernant la langue maternelle de Clovis, Charles Martel, Pépin et Charlemagne. Y a un blanc… Et même un noir. On ne sait pas - ou on veut pas le savoir.

    Voilà.

    Note: grâce à Faceboock et aux gens qui en font la diversité (intéressante ou pas), je suis en liaison avec d'anciens mineurs du bassin houiller, dont l'un d'eux a fait un petit film sur le quartier école de la mine de ma jeunesse. Il a choisi ma chanson « Lothringen » pour musique de fond (ben ouais : de fond…). Je lis, de ce fait des bouts de textes en Platt que les mineurs retraités s'envoient entre eux - j'en comprends certains, je leur réponds à ma manière dans mon Platt à moi).. Je suis donc très intéressé par les cours (gratuits en plus !) de Platt par internet.

    Amitiés chaleureuses aux gens de ce pays que j'aime.

    Auf bald

    Louis.

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique